Related post

22 November, 2018

Des semelles sport pour courir sur différentes surfaces

Où aller courir ? Trouver le bon endroit pour courir n’est pas aussi simple et banal qu’il n’en a l’air ; de même que choisir des chaussures de sport ou des semelles sport pour courir. Cela dit, en ce qui concerne l’équipement et les accessoires nécessaires pour courir, nous n’allons pas hésiter à chercher des informations et à investir du temps et de l’argent. En revanche, lorsqu’il s’agit d’établir un parcours pour notre entraînement, nous avons souvent tendance à ne considérer que notre environnement le plus proche.

Or, nous devrions être conscients que la surface sur laquelle nous allons courir est une décision importante à prendre car certaines surfaces sont plus agressives que d’autres pour notre corps. En effet, cette décision peut influer non seulement sur notre performance, mais aussi sur les risques de souffrir les lésions les plus fréquentes chez les coureurs. Ci-dessous, nous analysons les caractéristiques de chaque terrain en mettant l’accent sur certains aspects à prendre en compte lors de l’utilisation de semelles sport sur chacune de ces surfaces.

Courir sur le bitume

Courir sur le bitume, notamment si vous vivez en ville, sera certainement l’option la plus courante pour vous, et ce pour des raisons de proximité et de commodité. Cela dit, elle présente aussi d’autres avantages :

  • Le bitume est une surface lisse, régulière et prévisible ;
  • Il offre peu de résistance à la foulée ;
  • Une surface bitumée est généralement plus éclairée et fréquentée que d’autres types de terrains.

En conséquence, si vous courez sur du bitume, vous pourrez maintenir un rythme de course plus rapide, ce qui rendra vos entraînements plus « faciles » et agréables.
Néanmoins, il est important de souligner que le bitume est la surface la plus dure qui existe : à chaque foulée, l’impact sur le corps est plus important. En conséquence, il sera d’autant plus recommandé d’utiliser des semelles running qui amortissent ces vibrations néfastes générées en courant et susceptibles d’affecter négativement vos articulations et votre musculature. À cet égard, et au cas où vous auriez encore des doutes sur les matériaux les plus amortissants pour vos semelles sport, nous vous invitons à lire l’article suivant : Semelle élastomère ou semelle en gel ?

La circulation automobile constitue un autre inconvénient du bitume : la pollution générée par les véhicules affecte aussi notre performance et nuit à la pratique d’une activité à l’air libre comme le running (et surtout n’oubliez pas que, pour minimiser les dangers, vous devez toujours courir dans le sens contraire de la circulation des voitures !).

Courir sur des pistes en terre

Contrairement au bitume, les pistes en terre sont généralement plus souples, ce qui réduit l’impact du pied contre le sol. En outre, si vous avez l’opportunité de courir sur ce type de terrain, cela signifie certainement que vous vivez à proximité de la nature et, par conséquent, que vous pouvez respirer un air plus sain et jouir d’un paysage agréable et changeant.

Cela dit, vos articulations souffrent aussi, bien qu’avec moins d’intensité, de l’impact de chaque foulée. Il est donc tout aussi important d’utiliser des chaussures de sport et des semelles sport adéquates. Non seulement les semelles sport amortissent l’impact du pied contre le sol, mais elles peuvent aussi vous aider à stabiliser la foulée – ce qui est encore plus important si vous courez sur une piste en terre car les pierres et autres irrégularités (notamment si le terrain est mouillé) augmentent les chances de souffrir une entorse.

Courir sur l’herbe ou la pelouse

Certes, selon la zone où vous vivez, vous trouverez difficilement des surfaces couvertes d’herbe ou de pelouse. Or, c’est sur ce type de terrains que vous devriez essayer de courir car ils sont plus souples, ils absorbent mieux l’impact de chaque foulée et, par conséquent, ils exercent moins de pression sur vos articulations. Cependant, la souplesse même du terrain vous offre une plus grande résistance, ce qui rend la course plus difficile car elle augmente votre surcharge musculaire.

Mais il faut aussi prendre en compte un autre aspect, à savoir que l’herbe et la pelouse retiennent l’humidité plus longtemps. En conséquence, ces surfaces peuvent encore être glissantes, même quand il ne pleut plus. Vous devrez donc rester très vigilants si vous courez dans des sites naturels, car l’herbe peut cacher des dénivellations ou d’autres types d’obstacles.

En l’occurrence, vous aurez aussi tout intérêt à utiliser des semelles running car elles vous apporteront une plus grande stabilité.

Courir sur une piste en tartan
Le tartan est un matériau synthétique très résistant qui est utilisé pour revêtir les terrains de sport. Spécialement conçu pour courir, il offre différents avantages :

  • Il s’agit d’une surface lisse et régulière, sans obstacles ou dangers ;
  • Il absorbe l’impact dans sa quasi-totalité (ce qui est particulièrement recommandable quand les coureurs sont en phase de récupération d’une lésion) ;
  • Il offre une bonne adhérence, même dans des conditions climatiques plus compliquées ;
  • S’agissant d’un espace dédié à la course, il est plus facile d’y trouver d’autres sportifs avec lesquels partager ses intérêts et inquiétudes ;
  • Il permet de mesurer avec plus d’exactitude le temps écoulé et la distance parcourue.

L’aspect le plus négatif d’une course sur une piste en tartan peut être la monotonie et la difficulté à accéder à un espace de ces caractéristiques, selon les installations sportives de votre localité.

Bien que la piste en tartan, l’herbe ou les pistes en terre soient des terrains moins agressifs pour le corps que le bitume, il ne faut pas oublier qu’il existe, dans tous les cas, des risques de lésions dues à un impact excessif. Par conséquent, il convient aussi d’utiliser des semelles sport qui vous aident à absorber les vibrations néfastes de chaque foulée. Si vous avez encore des doutes sur cette question, nous vous invitons à consulter notre article précédent : Les semelles, un complément indispensable pour les runners.

Conclusions

Heureusement, il existe différentes surfaces sur lesquelles vous pouvez pratiquer le running. Chacune d’entre elles a ses avantages et ses inconvénients, et il est important de connaître les caractéristiques de chaque terrain afin de prendre les mesures nécessaires pour réduire le risque de lésions et d’acheter les semelles sport les plus indiquées dans chaque cas :

  • Plus la surface est dure, plus l’impact sur vos articulations sera grand. Il est donc important de se procurer des semelles sport amortissantes, telles que les UNIVERSAL NO2, que vous pouvez aussi utiliser avec vos semelles orthopédiques personnalisées.
  • Si le terrain est irrégulier et instable, vous aurez tout intérêt à vous procurer des semelles sport qui non seulement amortissent l’impact, mais qui vous aident aussi à stabiliser la foulée, telles que les semelles ergonomiques ERGOPRO AC+ ou ERGONOMIC AC2.
  • Précisément parce qu’elles offrent différents avantages, il est recommandé aux coureurs en bonne santé de varier les surfaces sur lesquelles ils s’entraînent car cela contribuera à améliorer leur force et leur équilibre, et à réduire le risque de lésions. Par ailleurs, en alternant les surfaces d’entraînement, ils s’ennuieront moins et seront plus motivés.
  • Si vous vous préparez pour une course spécifique, il est préférable de réaliser vos entraînements sur le même type de terrain que celui de la compétition.

Si vous souhaitez en savoir plus, consultez nos recommandations en suivant ces liens : Comment choisir des semelles sport et Les différents types de semelles sport.