25 September, 2015

De la formule 1 à la prévention des douleurs aux pieds

La recherche technologique a été favorisée

par le sport de haut niveau et son besoin de performance. Celle-ci a amélioré chaque aspect du sport ; les progrès se sont fait ressentir tant au niveau du matériel que de la préparation du sportif.

Mais qu’en est-il du pied ?

Avons-nous bénéficié d’une révolution sur les chaussures ou sur l’usage de nos pieds ?
Certes la compétition entre les marques est de plus en plus âpre. L’image et le marketing sportif représente des investissements colossaux. Alain Pourcelot, directeur général d’Adidas France, affirme que la célèbre marque aux trois bandes consacre plus de 13% de son chiffre d’affaire de 15 milliards d’euros pour son marketing. Soit 4.5 milliards d’euros par an, c’est 7 fois plus que le montant investi en recherche. Nike et Adidas ont des approches marketing différentes, quand Adidas s’appuie sur le sport de haut niveau pour gagner en performance, Nike vise plus à se rapprocher de ses consommateurs et de leurs habitudes.

Selon chaque type de sport, running, basketball, tennis, squash ou sport en salle, le pied va subir des mouvements différents. Le running requiert des chaussures légères pour un effort prolongé, le basketball suppose des chaussures hautes pour faciliter les appuis courts et les changements de direction rapide afin de limiter les entorses. La technologie tend alors à trouver un juste équilibre entre souplesse et légèreté de la chaussure tout en assurant le maintien du pied et l’amortissement des chocs au sol. Mais la performance requiert de l’explosivité, ce qui tend plus à raidir la chaussure.

 

Quelle peut être la solution entre confort et performance ?

Loin de moi l’idée de vous préconiser tel type de chaussure ou tel marque, car chacun doit adapter ses choix selon sa morphologie et selon le type de sport pratiqué. Il est tout de même important de prendre en compte les mouvements du pied que votre sport requiert. Tout comme il est préférable de laisser parfois de côté les effets de mode, pour reconnaître le type de chaussure le plus adapté à son mode de vie ou de pratique sportive. Il est possible également de se laisser séduire par une chaussure pour son look, puis de compenser ses moindres qualités par des semelles. Différentes marques proposent des semelles tout à fait remarquable.

Issu de la recherche pour les Formule 1, le système d’absorption de choc des semelles Noene reste le plus performant. Il s’agit d’une composition secrète de micro-cellules qui se répartissent et absorbent proportionnellement l’ampleur de l’impact. Du coup, la semelle, malgré sa finesse, neutralise au minimum 94% des vibrations. Son élasticité permet également d’accroitre de 17% l’explosivité durant la phase de propulsion et de réduire la phase d’appui de 14%. De plus sa faible épaisseur réduit la transpiration et ne pèse pas à chaque foulée.

Outre l’aspect performance que peut apporter des semelles absorbantes, il est à noté que ces semelles jouent également un rôle important sur la prévention. Le simple fait de réduire de 94% les chocs subis par nos pieds permet de limiter ces vibrations qui sont devenues un des malaises de la civilisation : tendinites, péri-tendinites, périostites et fractures de fatigue, douleurs des jointures des pieds et des genoux, des hanches et mal de dos.

 

Ainsi, la recherche de technologie d’un sport peut affecter l’ensemble des sports. Qui aurait pu penser que la Formule 1 pouvait bénéficier à tous les marcheurs et les coureurs ?!