Related post

18 December, 2015

L’hygiène du pied

La brûlure mécanique

Tout voyageur qui veut aller loin ménage sa monture… Ce proverbe tiré de la pièce de Racine : Les plaideurs, nous indique au combien il est important de ménager ses pieds. Cela peut paraître banal, mais la plupart des coureurs abandonnent de longues courses principalement pour des douleurs musculaires et articulaires aux pieds. En général, les ampoules arrivent suite à un échauffement de la peau du à un frottement répété. C’est une brûlure mécanique. Comme pour toute autre brûlure, la réaction du pied produit un liquide. Il faut alors percer la cloque avec une aiguille stérile pour en extraire le liquide, puis désinfecter et protéger la plaie avec un pansement double peau afin qu’elle cicatrise.

Quelques conseils pour éviter les ampoules

L’ampoule est une défense du pied. Il est donc possible de préparer la peau en la renforçant. C’est ce que proposent les entraineurs pour leurs athlètes, notamment pour les coureurs d’ultrafond. Le programme s’étend sur 6 à 8 semaines avant une compétition.
la première semaine est consacrée à des bains de pied quotidien d’eau tiède. D’une durée de 7 à 10 minute, le bain contient deux cuillerée à café/ litre d’eau de solution formolée. La solution peut être demandée en pharmacie, elle contient 5% de formole et 1% d’acide picrique.
les 3 semaines suivantes sont destinées à tanner la peau. C’est l’application quotidienne d’un badigeon à base d’acide citrique pour rcir la peau.
les deux dernières semaines, enfin doivent lisser la peau pour réduire les frottements. C’est l’application de la crème anti frottement à base de beurre de Karité (type NOK).

Le plus simple est de bien choisir ses chaussures et être sur qu’elles sont bien adaptés au type de pied. De préférence, éviter les chaussures neuves lors de la course. Il est préférable de les tester et de les user durant les entrainements avec un rythme de course moins soutenu. Pour les pieds sensibles, il est possible de mettre des chaussettes en coton (spéciale course) ou de protéger les zones les plus sensibles aux ampoules avec des sparadraps. D’ailleurs Les semelles Noene ont également été testées pour réduire les chocs et les ampoules. Le risque d’ampoule est surtout important lors de reprise d’entrainement après une longue période d’inactivité. Le pied se renforce et la peau s’endurcit à chaque course, alors patience… Il est conseillé de courir pieds nus, car cela renforce plus directement la plante des pieds et la peau, de plus cela permet de corriger naturellement sa posture. Le mal de dos s’amenuise et disparaît lorsque l’on court pieds nus.

La transpiration des pieds

Il n’est jamais agréable de ressentir l’odeur très caractéristique de la transpiration des pieds, que ce soit la votre ou celle des autres. La transpiration est pourtant un phénomène naturel, c’est le système de climatisation du pied qui comporte plus de 250.000 glandes sudoripares, pouvant produire jusqu’à une demi tasse de transpiration par jour. Lorsque la transpiration est étouffée trop longtemps dans une chaussure ou des chaussettes, cela entraîne des champignons et des bactéries pouvant provoquer des ampoules. Par conséquent, il est indispensable d’aérer le plus souvent ses pieds, de les tenir au sec et au frais.

Quelques conseils utiles

Optez pour des chaussettes fines ou des chaussettes synthétiques plutôt que des chaussettes en laine. Il est également possible d’avoir des chaussettes en polypropylène très mince sous une autre paire de chaussettes fines pour absorber la transpiration. Si vous évoluer sous un climat humide et chaud, il est recommandé de s’arrêter environ toutes les 3 heures pour sécher les pieds et changer de chaussettes. Il existe également des solutions anti-transpiration que l’on peut appliquer par friction sur les pieds, à base de formol, camphre et alcool de lavande. Le plus radical étant encore de se déplacer pieds nus !

Enfin quelque soit son rythme de course, la toilette des pieds ne prend pas beaucoup de temps et permet d’éviter toutes sortes de problèmes. Un lavage quotidien au savon en prenant soin de bien essuyer entre les orteils évite la macération et limite l’apparition de champignon. Pour les pieds plus sensibles ou trop secs, il existe de nombreuses crèmes d’hydratation. Choisissez vos chaussures avec soin, pas trop étroites ni trop petites ou à talons trop haut. Optez plutôt pour des chaussures confortables.