Related post

4 July, 2018

L’utilisation d’une semelle basket aide à éviter des lésions ?

Saviez-vous que les joueurs de basket souffrent en moyenne 14 lésions toutes les 1 000 heures d’activité ? Dans le cas des coureurs, le nombre de lésions est réduit à 11 (*). Pourquoi un sport comme le basket provoque un plus grand nombre de lésions ? Quelles sont celles qui affectent le pied ? L’utilisation d’une semelle basket peut aider à éviter ces pathologies ? Voilà quelques-unes des questions que nous allons aborder dans cet article.

Les lésions les plus fréquentes chez les joueurs de basket

Le basket est considéré comme un sport qui provoque des tensions dans le corps. Pourquoi ce sport est-il aussi exigeant ? D’une part, parce qu’il a un caractère imprévisible et qu’il implique une interaction avec les autres : le joueur est obligé d’être constamment en état d’alerte et ne peut pas planifier ses mouvements beaucoup à l’avance ; et d’autre part, parce qu’il combine des mouvements de mains dans les lancements avec des sauts, des coups, des luttes, des chutes, des changements de direction et des courses.
Les lésions produites par les chocs avec d’autres joueurs sont difficiles à prévenir ; en revanche, on peut facilement glisser une semelle basket dans sa chaussure pour réduire les douleurs causées par tous ces mouvements, ces actions répétées, ces surcharges musculaires, etc.
Selon une étude réalisée par Thierry Boyer, spécialiste en rhumatologie, arthroscopie et médecine du sport (**), les cinq parties du corps les plus touchées par les lésions dans le basket sont : la cheville (25 %), le genou (14 %), la cuisse (8 %), la voûte plantaire (5 %) et le tendon d’Achille (5 %). Au total, dans 65 % des cas, les zones affectées sont situées au niveau des extrémités inférieures, qui sont d’une importance vitale pour le joueur de basket, car il les utilise pour courir et pour sauter.

Les lésions les plus fréquentes dans ce sport sont, entre autres, les suivantes :

  • Entorses de cheville ;
  • Aponévrosite plantaire ;
  • Épines calcanéennes ;
  • Métatarsalgies et douleurs aux genoux.

De fait, le pied supporte non seulement la charge de notre corps, mais il reçoit aussi une grande quantité de pressions et de forces qui sont générées à chaque pas ou foulée (et qui affectent également le reste des articulations, notamment celles des extrémités inférieures). Cela est encore plus manifeste dans un sport d’impact comme le basket, où la fréquence des sauts, des changements de direction, des freinages et des accélérations est élevée, et qui comporte aussi un autre facteur aggravant, à savoir la grandeur et le poids de la majorité des joueurs, qui impliquent un impact encore plus grand.
Aussi, le soin du pied s’avère d’une importance vitale dans la prévention des lésions, notamment l’utilisation d’une semelle basket, entre autres mesures.

La semelle basket

Comme nous le disions ci-dessus, le basket est un sport qui implique une importante fatigue physique et dans lequel la carrure des joueurs est aussi un facteur à prendre en compte. Il existe différents types de semelle basket, selon les besoins de chaque joueur, qui permettent d’amortir l’impact, de stabiliser la foulée et de réduire la fatigue, et par là même d’aider à éviter les lésions, à mieux profiter de la pratique du sport et à améliorer la performance sportive.

Protéger les articulations avec une épaisseur minimale

La semelle basket Universal NO2, de 2 mm d’épaisseur, protège vos articulations et vous pouvez la glisser au-dessus ou en dessous de la semelle d’origine de votre chaussure, ou aussi la combiner avec une semelle orthopédique – nécessaire dans le cas des joueurs qui doivent corriger ou soulager certaines pathologies.

Le matériau NOENE procure une sensation de confort et protège les articulations, tout en absorbant les vibrations néfastes qui sont propagées dans le corps à chaque pas, foulée ou saut. De fait, selon l’essai de chute réalisé avec différentes semelles running, les matériaux viscoélastiques comme NOENE sont ceux qui absorbent le plus d’énergie, concrètement jusqu’à 92 % (***), sans la « renvoyer » comme un effet de rebond ni affecter d’autres parties du corps.

Stabiliser la foulée

Pour réduire le risque de lésions comme les entorses de cheville, il est recommandé d’utiliser une semelle basket ergonomique : elle s’adapte à l’anatomie du pied et, grâce à un soutien de la voûte plantaire, elle apporte une plus grande stabilité. C’est le cas des semelles Ergopro AC+ et Ergonomic-AC2, qui combinent différents matériaux, dont le NOENE qui a démontré sa capacité d’absorption et de dissipation des forces du sol contre le pied.

Améliorer la récupération après l’exercice

L’utilisation d’une semelle basket peut favoriser la récupération après un entraînement ou une compétition ? Oui, grâce au tissu haute technologie NEXUS Energy Source, qui est fabriqué à base de platine, de titane et d’aluminium, et qui a la capacité d’émettre des ondes infrarouges bénéfiques pour l’organisme car elles stimulent la circulation du sang et l’oxygénation du corps.

Ainsi, les semelles Optimum-OFP2 aident à limiter l’apparition de courbatures et améliorent la circulation du sang dans le pied.

Pour aider à prévenir des lésions en jouant au basket

Outre l’utilisation d’une semelle basket, voici d’autres recommandations à suivre pour limiter les risques de lésions :

  • S’entraîner avec régularité, sans changements brusques de fréquence ou d’intensité dans l’activité physique, éviter les efforts excessifs et prendre les temps de repos nécessaires.
  • Combiner des activités aérobiques avec des exercices de musculation et de souplesse.
  • Réaliser des exercices spécifiques pour étirer et renforcer les quadriceps, étirer les muscles jumeaux et soléaires, etc.
  • Inclure toujours une période d’échauffement avant de commencer un entraînement ou lors des compétitions.
  • Maintenir son corps hydraté. En faisant du sport, la température corporelle augmente, le corps se déshydrate rapidement et s’affaiblit à de nombreux égards. Il ne faut pas attendre d’avoir soif. Il faut non seulement boire beaucoup d’eau, mais utiliser aussi des crèmes spécifiques pour maintenir les pieds hydratés.
  • Choisir des chaussures de sport qui soient fonctionnelles : si vous êtes sujet aux entorses de cheville, vous devez opter de préférence pour des chaussures qui maintiennent cette partie du corps bien en place ;
  • Face à n’importe quelle lésion ou douleur continue, consulter un médecin ou un professionnel de la santé spécialiste en la matière.

Pour en savoir plus, consultez aussi notre article «Comment prendre soin de ses articulations en courant».

(*) Données de l’étude « Injuries in Recreational Adult Fitness Activities », The American Journal of Sports Medicine, vol. 21 (3), pp. 461-467, 1993,
https://www.peakendurancesport.com/endurance-injuries-and-health/muscles-and-tendons/running-injuries-dont-know-injuries-can-really-hurt/.

(**) Étude réalisée auprès de joueurs de basket professionnels au cours des saisons 1995-1996 et 1996-1997 de la ProA, la deuxième compétition de basket disputée en Allemagne, http://thierry.boyer13.pagesperso-orange.fr/basketball2.html.

(*) Essai de chute réalisé en décembre 2013 par l’Instituto Biomecánico de Valencia (IBV).
Évaluation de la capacité d’amorti des vibrations pendant la course. Essai de chute réalisé avec 7 semelles différentes : en EVA, avec insert en gel et avec le matériau NOENE.