Related post

15 May, 2018

Semelle élastomère ou semelle en gel ?

Comme nous l’avons expliqué dans l’article intitulé « Les différents types de semelles running », il existe actuellement sur le marché une grande variété de semelles, et le matériau dont elles sont faites est sans aucun doute l’un des aspects qui nous permettent de mieux les différencier les unes des autres. Semelles élastomères, à base de résines, de fibres de carbone, en EVA, en gel, etc. : l’éventail est très large car certaines semelles combinent, en outre, plus d’un matériau et que chacun d’entre eux peut aussi se décliner dans différentes densités et caractéristiques.

Dans l’article suivant, nous nous centrerons sur la semelle élastomère de la marque NOENE et sur la semelle en gel, deux des matériaux les plus utilisés et qui ont fait le plus parler d’eux ces derniers temps. Quelles sont les propriétés de chaque type de semelle ? Dans quelle mesure le choix de l’un ou l’autre matériau va conditionner l’efficacité de vos semelles running ? L’utilisation de ce type de semelles aide à protéger vos articulations et à prévenir des lésions ? Ce sont là quelques-unes des questions auxquelles nous essaierons de répondre ci-dessous.

La semelle élastomère

L’élastomère est un « polymère » qui présente des propriétés « élastiques » et qui est souvent aussi désigné sous le nom de « caoutchouc ». Il s’agit de l’union (en l’occurrence, synthétique) de différents monomères. Actuellement, l’élastomère est utilisé pour des fermetures hermétiques, des adhésifs, des articles à usage domestique, le secteur de l’automobile (pneumatiques, amortisseurs, roues, vannes, etc.), entre autres.

Mais quels sont les avantages de ce matériau ? Pourquoi utilise-t-on la semelle élastomère pour courir ?

  • Excellente résistance à l’impact ;
  • Matériau résistant, mais ductile (ayant la capacité à se déformer sans se rompre) ;
  • Faible taux de rétrécissement (d’où le maintien de sa forme et de ses propriétés) ;
  • Poids léger, grâce à sa faible densité ;
  • Pigmentation facile ;
  • Compatible et facile à mélanger avec les plastiques et le caoutchouc ;
  • Recyclable et réutilisable : les matériaux de rebut et de remplacement peuvent être facilement réutilisés.

Grâce à leur capacité à résister aux impacts et à retrouver leur forme initiale après avoir été soumises à une contrainte, la semelle élastomère est une très bonne option pour apporter de l’équilibre et de la stabilité au pied pendant de longues périodes de temps. La légèreté et la facilité de manipulation permettent aussi de combiner l’élastomère avec d’autres matériaux et tissus afin d’en augmenter les bienfaits et propriétés.

La semelle en gel

La densité des gels est similaire à celle des liquides, tandis que leur structure ressemble plutôt à celle des solides. De tout temps, ils ont été utilisés dans des secteurs comme la dermatologie ; or, ces dernières années, ils sont aussi de plus en plus employés dans la fabrication de semelles. En effet, les semelles en gel présenteraient principalement les atouts suivants :

  • confort et commodité ;
  • absorption d’impacts.

L’utilisation de ces petits coussinets sous la plante du pied peut procurer une sensation immédiate de bien-être (car ils sont doux et moelleux, souples, voire dans certains cas rafraichissants), mais…

Quelle est la plus indiquée : la semelle élastomère ou la semelle en gel ?

La meilleure réponse à cette question est celle que chacun peut se donner à soi-même, en fonction de ses attentes et des objectifs qu’il espère atteindre avec ses semelles.

Vous voulez stabiliser votre foulée ?

Comme nous l’avons signalé ci-dessus, les matériaux élastomères tels que ceux utilisés dans les semelles NOENE offrent une grande résistance à l’impact et retrouvent facilement leur forme initiale, ce qui leur permet de maintenir leurs propriétés pendant longtemps. Comme elles ne se déforment pas, elles apportent une plus grande stabilité et sécurité lors de la foulée. Au contraire, les semelles en gel sont généralement plus épaisses et molles, ce qui peut donner une plus grande sensation de déséquilibre susceptible de provoquer des lésions comme les entorses de chevilles ou autres.

Si vous recherchez plutôt une semelle qui s’adapte à l’anatomie de votre pied, avec un soutien de la voûte plantaire qui aide à corriger la posture et qui vous apporte une plus grande stabilité, vous pouvez utiliser des semelles élastomères et ergonomiques telles que l’Ergopro AC+ ou l’Ergonomic-AC2, qui combinent le matériau Noene avec des mousses. En l’occurrence, la base en mousse épouse la forme du pied et maintient la même épaisseur, les mêmes propriétés et la même forme tout au long de sa vie utile.

Vous voulez amortir l’impact et protéger vos articulations ?

Les matériaux comme le gel procurent une sensation immédiate de confort, voire d’amorti. Mais, au-delà de ces perceptions, si vous cherchez réellement à soulager vos articulations, tissus et muscles, vous devez vous assurer que vos semelles running parviennent vraiment à dissiper les vibrations néfastes générées dans l’ensemble de votre corps par l’impact de chaque foulée.

À cet égard, il existe des études qui visent à évaluer, de manière objective et à partir de méthodes scientifiques, les propriétés de différents matériaux. Ainsi, d’après l’essai de chute réalisé avec différentes semelles running (*), la semelle élastomère de NOENE est celle qui peut absorber le plus d’énergie, concrètement jusqu’à 92 %. Les semelles en EVA présentent un taux d’absorption inférieur (60-70 %) et celles en gel se situent même en dessous de ce taux (40-60 %).

Gráfica absorción de energía - Plantillas de elastomero vs plantillas de gel

Dans le cas de NOENE, il s’agit d’un élastomère vibro-absorbant composé de micro-cellules cristallines dont les qualités principales sont la viscoélasticité et, comme nous l’avons mentionné ci-dessus, la capacité d’absorption et de dispersion de l’énergie sur le plan horizontal (sans renvoyer verticalement les ondes de choc et les vibrations). En outre, contrairement à d’autres semelles, la semelle élastomère NOENE absorbe et disperse uniquement l’énergie négative, celle qui affecte nos articulations, mais sans absorber l’énergie positive dont nous avons besoin pour créer cette impulsion qui nous pousse à marcher, à courir, à sauter, etc.

Vos pieds sont fatigués ? Vous voulez améliorer la récupération après l’exercice ?

Un peu de froid ou un coussin moelleux pour se reposer : au premier abord, ces solutions peuvent sembler les plus indiquées pour combattre la sensation de fatigue. Mais saviez-vous qu’il existe aussi des tissus qui aident à oxygéner le sang et qui favorisent la récupération après le sport ? C’est le cas des semelles NOENE Optimum-OFP2 fabriquées avec le tissu haute technologie Nexus : formé par des particules ultrafines de platine, de titane et d’aluminium, ce tissu émet de l’énergie infrarouge bénéfique qui optimise le rôle de l’eau dans les processus biologiques de notre corps.

Ainsi, l’utilisation de ces semelles est particulièrement indiquée pour des sports d’endurance, afin d’aider à la récupération d’éventuelles courbatures, de problèmes de circulation et au soulagement des pieds enflés.

Vous recherchez des semelles qui durent longtemps ?

Lors de l’achat de semelles running, il est important aussi de prendre en compte leur durée de vie. Avec le temps, la semelle en gel perd sa forme (et amorti), tandis que la semelle élastomère comme celle de NOENE maintien la même épaisseur et les mêmes caractéristiques au fil du temps.

D’autres aspects des semelles running à prendre en compte

En dehors du matériau (et des propriétés) des semelles running, vous devrez prendre en compte les aspects suivants lors de votre choix d’un modèle ou d’un autre :

  • Si vous recherchez des semelles complémentaires à vos semelles orthopédiques, ou si vous recherchez des semelles plus ergonomiques pour remplacer les semelles d’origine de vos chaussures ;
  • Si vous recherchez des semelles à découper ou non découpables, et capables de s’adapter aux chaussures dans lesquelles vous allez les utiliser ;
  • Qui est le fabricant des semelles running, et si les informations et propriétés annoncées du produit sont certifiées ou pas ;
  • Si les semelles sont faciles à laver et réutilisables.

Si vous avez encore des doutes entre la semelle élastomère ou en gel, ou si vous souhaitez obtenir plus d’informations sur la question, vous pouvez consulter notre article « Comment choisir des semelles running ».

(*) Essai de chute, décembre 2013, réalisé par l’Instituto Biomecánico de Valencia (IBV).
Évaluation de la capacité à amortir les vibrations pendant la course. Essai de chute réalisé avec 7 semelles différentes : en EVA, avec insert en gel et avec un matériau NOENE.